Quand Larry Fink demande aux entreprises d’oeuvrer pour le bien commun

Bienvenue / Actualités / Blog / Quand Larry Fink demande aux entreprises d’oeuvrer pour le bien commun
Quand Larry Fink demande aux entreprises d’oeuvrer pour le bien commun

 

En 2018, Larry Fink a tout simplement appelé les entreprises à œuvrer pour le bien commun.
Tout porte à croire que cette bonne parole émanant d’un organisme aussi influent que Blackrock interpellera et incitera à faire basculer les mentalités.

M. Laurence Douglas Fink dit Larry Fink est le fondateur et le président de BlackRock, la plus grosse société d’investissement au monde avec 6000 milliards de dollars d’actifs. Ce qui fait de lui un des hommes les plus influents de la sphère économique mondiale. Il possède des parts dans 18 sociétés du CAC 40.

Extrait :”Pour prospérer au fil du temps, toute entreprise doit non seulement produire des résultats financiers, mais également montrer comment elle apporte une contribution positive à la société. Les entreprises doivent bénéficier à l’ensemble de leurs parties prenantes, dont les actionnaires, les salariés, les clients et les communautés dans lesquelles elles opèrent.”

Il ajoute : « les attentes du grand public à l’égard des entreprises n’ont jamais été aussi grandes. La société exige que les entreprises, à la fois publiques et privées, se mettent au service du bien commun“. Si une entreprise n’intègre pas cette dimension elle finira par perdre sa “licence to operate” (son droit d’exercer). Et après avoir sacrifié ses investissements sur l’autel du court terme, elle “distribuera in fine des rendements plus bas aux investisseurs »

M. Larry Fink, espérons que ces bonnes intentions s’inscrivent dans un cercle vertueux…

Source : article les échos